Thérapie Psychanalytique

La Thérapie Psychanalytique suppose la prise en compte des manifestations inconscientes, la dynamique du conflit psychique et ses mécanismes de défenses associés au phénomène de répétition…

En savoir plus

Thérapie de couple

Il s’agit de faire circuler à nouveau la parole afin que s’élabore les points de ruptures, les désillusions, les détresses, les solitudes, les sentiments d’injustices, les sentiments d’abandons…

En savoir plus

Approche corporelle

Parfois le SAVOIR renonce à servir à quelque chose et l’on finit par ne plus savoir ce que l’on dit. Cela peut être l’occasion de se réconcilier avec son corps. Ce corps intelligent qui expérimente la vie…

En savoir plus

Mindfullness

Méditation de pleine conscience. Pratique de méditation qui ouvre à l’instant présent, sans plus résister à ce qui est. Il s’agit de cesser la lutte contre ce qui n’est plus ou pas (le passé-le futur)…

En savoir plus

Domaine de compétences / Indications thérapeutiques.

  • Dépression
  • Bipolarité
  • Trouble du comportement alimentaire
  • Addictions
  • Troubles des limites
  • Mélancolie
  • État de stress post-traumatique
  • Trouble obsessionnel-compulsif…

Autant de symptômes, de troubles tentant d’exprimer ou de masquer une détresse, un enfermement, une perte, des blessures narcissiques, un manque “à être”.
Toutes ces réactions psychiques ou physiques peuvent faire l’objet d’un diagnostic, mais je veille à ce qu’il ne prenne pas le pouvoir.
Cette vigilance suppose aussi de ne pas se référer à une grille d’interprétation générale. Ma seule référence utile reste à découvrir dans la rencontre thérapeutique,grâce à l’alliance thérapeutique, un lien qui permet de s’aventurer au-delà du symptôme et parfois même de s’en libérer.
Je suis là convaincue que tout patient à la solution à ses problèmes et que le lien thérapeutique peut aider à cette révélation, si ce qui est visé n’est pas le symptôme, mais la singularité de l’individu pour qui le thérapeute se doit d’être LA.
C’est une présence-absence qui propose un lieu, une place dans ce monde, pour se laisser exister dans sa singularité.
Par cet “accord humain”, vital, naturel, alors quelque chose peut advenir de profondément libérateur, le pouvoir d’organiser sa vie non plus par rapport à un symptôme, une idée, un souvenir, une interprétation, mais davantage par rapport à ses potentialités depuis toujours disponibles pour se laisser exister plus harmonieusement.